La solution SmartHab, plus précisément son dispositif de chauffage intelligent, engendre des économies d’énergie significatives qui représentent également des émissions de gas à effet de serre évitées.

Cet impact a été audité par le groupe Eiffage dans le cadre d’une stratégie bas carbone volontariste.

Le dispositif Eiffage E-FACE

Pour favoriser l’innovation et améliorer la performance écologique de ses programmes, le groupe Eiffage a créé le fonds E-Face en 2016. 2 millions d’euros financent chaque année le déploiement de solutions permettant de réduire l’empreinte carbone des projets immobiliers.

Un comité interne indépendant administre l’allocation des financements en analysant l’impact des innovations en termes de réduction d’émissions de gaz à effet de serre et leur coût en euros par tonnes de CO2 évitées. Ce dispositif fait ainsi émerger les solutions économiquement performantes dans le but qu’elles se généralisent.

La solution SmartHab a été retenue par le comité sur une opération de construction de 164 logements à Puteaux (92).

L’impact carbone du chauffage intelligent

Une étude a été réalisée, comparant les émissions de CO2 du dispositif de chauffage SmartHab et celles d’une solution de pilotage classique.

Par rapport à une solution de pilotage du chauffage classique, avec des têtes thermostatiques manuelles, SmartHab permet principalement :

  • Un contrôle de la température au degré près dans chaque pièce
  • Une gestion des températures de consigne dynamique et automatique, notamment en fonction de la présence des occupants du logement 

Grâce à ce contrôle en temps réel, le chauffage intelligent SmartHab permet une économie d’énergie de 21% les 15 premières années, puis 28% les 35 années suivantes (les systèmes classiques se dérèglent avec le temps). Cela représente 740 tonnes de CO2 évitées sur 50 ans au regard du mix énergétique du projet.

L’étude ne néglige pas le bilan carbone de la solution SmartHab, qui doit être soustrait aux économies.

La fabrication, le transport, l’assemblage, l’installation, l’alimentation et l’exploitation des équipements Smart Home et Smart Building représentent des émissions supplémentaires par rapport à la solution de chauffage standard. L’impact de l’utilisation de ressources hors-site comme un datacenter pour la gestion des données est également considérée ainsi que les piles utilisées dans les objets connectés. Tout ceci représente une empreinte de 59 tonnes de CO2 sur 50 ans.

Ainsi, la solution SmartHab offre une réduction nette de 681 tonnes sur le programme immobilier, soit plus de 4 tonnes par logement, ce qui représente 80 aller-retours Paris-Londres en avion ou 56 000 km en twingo en ville ! On retiendra que le dispositif de chauffage intelligent SmartHab permet un gain net de 1 kg CO2/m²/an.

SmartHab va plus loin dans la réduction des émissions du bâtiment et des logements

Cette étude ne concerne que l’impact du pilotage du chauffage. L’application SmartHab permet également de piloter les éclairages et les prises. Idéal pour supprimer les veilles inutiles la nuit !

Enfin, on peut également évoquer le coaching énergétique SmartHab. L’application permet aux résidents de suivre leur consommation d’énergie et d’eau, en les conseillant chaque jour pour réaliser des économies. En savoir plus sur le comptage énergétique 2.0 des appartements connectés.